Home / Animation / Comment fonctionne un Phenakistiscope ?

Comment fonctionne un Phenakistiscope ?

Le phénakistiscope est un dispositif optique précurseur du cinéma qui crée l’illusion du mouvement en utilisant une série d’images statiques. Inventé en 1832 par Joseph Plateau, le phénakistiscope repose sur le principe de la persistance rétinienne, une propriété de l’œil qui conserve brièvement une image après qu’elle a disparu. Voici comment fonctionne un phénakistiscope :

Structure du Phénakistiscope :

  • Un phénakistiscope se compose d’un disque plat avec des images disposées en cercle sur sa surface. Chaque image représente une étape successive du mouvement.

Étape par Étape du Fonctionnement :

  1. Choix du Disque : Le spectateur choisit un disque parmi plusieurs, chacun présentant une animation différente.
  2. Fixation du Disque : Le disque est fixé sur un axe pivotant au centre, le rendant capable de tourner rapidement.
  3. Observation à travers des Fentes : Le spectateur observe le disque en rotation à travers des fentes situées sur le pourtour du disque. Ces fentes permettent au spectateur de voir seulement une petite portion des images à la fois.
  4. Rotation du Disque : Le disque est mis en rotation à l’aide d’une manivelle ou d’une cordelette. La vitesse de rotation est essentielle pour créer l’illusion du mouvement fluide.
  5. Effet d’Animation : En raison de la persistance rétinienne, l’œil conserve brièvement l’image visible à travers la fente même après qu’elle ait disparu. Cela crée l’illusion que les images fixes se combinent pour former une animation fluide.

Principe de Persistance Rétinienne :

  • La persistance rétinienne est le phénomène par lequel l’œil humain continue de percevoir une image pendant un court laps de temps après son extinction. Lorsque le disque tourne, chaque image reste visible pendant une fraction de seconde, créant ainsi l’illusion du mouvement.

Exemple d’Animation :

  • Imaginons un phénakistiscope présentant une animation d’un homme marchant. Chaque image sur le disque représente une étape du mouvement, de la position initiale à la suivante. En regardant à travers les fentes pendant que le disque tourne, le spectateur voit ces images successives, créant ainsi l’impression que l’homme marche de manière fluide.

Limitations et Héritage :

  • Bien que le phénakistiscope ait été une innovation majeure, il a des limitations, notamment la brièveté de l’animation et la nécessité d’un dispositif optique pour la visualisation. Cependant, il a jeté les bases pour le développement ultérieur du cinéma et d’autres formes d’animation.

En résumé, le phénakistiscope fonctionne en exploitant la persistance rétinienne pour créer l’illusion du mouvement fluide à partir d’une série d’images statiques, marquant ainsi une étape importante dans l’histoire de l’animation visuelle.

Recent Updates